À la campagne, on s’y croirait presque dans cette rue de Bretagne ! Avec ces meubles anciens qui empiètent sur le trottoir, et tous cette étonnante collectin de fromages juchés au-dessus, on se détache momentanément du tumulte de la ville. Bienvenue chez « Jouannault Père et Fille » ; William, le père et Priscilla, sa fille. Un féminin qui ne passe pas inaperçu, car aujourd’hui encore les femmes fromagères restent minoritaires. Le fromage a bien une histoire dans cette charmante famille. En effet, la majorité des outils présents dans la boutique appartenaient à la famille Jouannault, qui avait une ferme dans la Sarthe, tels que les crémeux des parents de William ou le bas-beurre de sa grand-mère. « Chez nous, on faisait notre beurre et notre fromage de chèvre. » Priscilla est donc la deuxième génération de la famille à entrer dans le métier. Accompagnée de son mari, Nicolas, elle a repris la fromagerie et la cave d’affinage en 2013. Les traditions se transmettent dans les règles de l’art, en respectant les mêmes valeurs qu’autrefois.

-cliquez ici-